Forum des particuliers sur le détecteur de métaux et la détection de loisir 

  • Titre du sujet

  • Description du sujet
Information : Image
Forum des particuliers sur le détecteur de métaux et la détection de loisir: identification, conseils, réglages, vidéos de sortie.--- SUJETS RECENTS ---
forum sur les détecteurs de métaux et la détection.
Règles du forum : Je vous rappelle qu il est interdit de poster du mobilier antique sur le forum pour les périodes gauloises,romaines mérovingiennes et carolingiennes.Les vidéos montrant la sortie de dépôt monétaire,qui même si ça peut paraitre sympathique,le sont tout autant.Exhiber ce genre de trouvailles sur un forum public le place directement sous le coup de la loi pour incitation au pillage
je vous demande donc de la retenue s'il vous plait.Chacun est responsable de ses actes en son âme et conscience;pour l instant et dans le contexte actuel je ne souhaite pas que vous montriez vos trouvailles pour cette période merci.Votre responsabilité est pleine et entière.La loi est très délicate mais certains de vous sont dans la totale illégalité.

De plus ce forum n'est pas un téléphone portable!
Merci de ne pas y poster des messages avec une écriture sms.
#1634145 par Wurzel
27 mai 2020, 03:17
Bonsoir tout le monde je me posais des question existentielles. Est -ce qu'on dépollue vraiment les près dans lesquelles on s'amuse? Ne serait-il pas plus pertinent de parler d'économies de ressources précieuses, limitées et dont l’extraction minière est particulièrement polluante. (extraction coûteuse en énergie, utilisation massive d'acides forts, boues rouges, conditions de travail...) (Philippe Bihouix explique très bien que les métaux ne sont pas recyclables à l'infini je conseille!)

J'ai essayé de regarder les chiffres pour le cuivre uniquement car j'ai trouvé de la bibliographie et que ca va être pratique pour le calcul.

Considérons uniquement les 30 premiers centimètres du sol pour le calcul (pour des analyses de sols agricoles c'est généralement ce qu'on fait). Mettons que le sol ait une densité de 1.7. Pour un mètre carré et sur 30 cm de profondeur on a donc 100*100*30 = 300 000 cm cube = 300 litres.

300 litres*1.7 = 510kg on a donc une masse de 510 kg de terre pour les 30 premiers cm de sol d'un mètre carré. Donc 0.51 grammes représentent 1ppm 51g représentent 100ppm 510 grammes représentent 1000 ppm......

Pour le cuivre on peut dire que la concentration naturelle est généralement de 20 ppm et ca peut aller jusqu'à 100 dans des sols avec une roche mère qui contient du cuivre, pas de souci à 100 ppm ca passe. (source tableau 3 : https://link.springer.com/article/10.10 ... 9/tables/3 ). Pour les vignobles français ca varie entre 50 et 1500 ppm et les vignes ne sèchent pas sur pieds pour autant (même si à 1500 ca doit pas leur faire du bien). Record au brésil : de 36 à 3215 ppm. On voit que les métaux lourds peuvent être un vrai problème mais est-ce le cas en ce qui nous concerne?

Pour mettre les choses en perspective, en viticulture la dose max de cuivre par ha et par an est de 4 kg, ce qui donne 0.4grammes par mètre carré.


Ensuite il faut comprendre que pour qu'un morceau de cuivre (ou tout autre métal) pollue il faut qu'il se minéralise (qu'il s'oxyde et se retrouve mélangé dans le sol, et encore certain métaux peuvent être immobilisé dans le sol et donc être non disponibles pour les plantes). Comment savoir à quelle vitesse il se minéralise me direz vous? ben j'ai pesé un sol à l'écu bien mouilloux. Elle pèse 9 grammes alors qu'elle est sensé en peser 12.235 grammes. Donc grosso merdo elle a perdu 3 g (25% environ) en 2 siècles, donc 1.5 g (12.5% environ) en 1 siècles. Hypothèse bien pessimiste donc ( :pleur4: :pleur4: c'est acide chez moi ca c'est sur (blague alsacienne). Et on va estimer que les douilles et les autres merdouilles en cuivres se minéralisent à la même vitesse (faites pas chier :malin2: )

Faisons le calcul, pour avoir 100 ppm de plus sur un mètres il faudrait que 408 grammes de cuivre se trouvent sur ce mètre carré depuis 1 siècles (= 51g (100ppm) X 100 / 12.5 ). On multiplie par 10 000 pour voir ce que ca donne à l'ha : 4tonnes de cuivre. Ca fait beaucoup....

Comparons aux doses épandues en viticulture, pour avoir annuellement autant de cuivre au mètre carré que dans un traitement cuprique annuel il faut qu'il y ait 320 grammes de cuivre par mètre carré, là encore ca fait beaucoup (=0.4 X 100 / 0.125). On multiplie par 10000 por voir ce que ca donne à l'ha : 3.2 tonnes de cuivre solide nécessaires pour avoir une pollution annuelle équivalente.


Par contre ce qui est sur c'est que pour extraire, fondre etc.... un kg d'alu ca peut coûter jusqu'a 20 kg de co2 (c'est le max me rappelle pas la fourchette) (électrolyse par électricité produite au charbon.) 1 kg d'acier c'est 2.5 kg de CO2. Le cuivre je sais plus là. Mais si tu fais 50 bornes en voiture pour aller détecter ou que tu manges un jambon beurre à a la pause c'est déjà foutu :gene:


Bref je sais pas si c'est vraiment l'argument du siècle. Les gaz d’échappements, les boues de step charrient bien plus de métaux lourds... Par contre ca peut vous payer un resto si vous les ramener au ferailleur :hehe:
#1634147 par Meeko18
27 mai 2020, 03:31
Enquête très intéressante ! Merci pour les calculs et les conclusions qui vont avec ! :super: :alcool1:

Cela me donne l'envie d'aller ramasser de l'aluminium ou autres métaux dehors ! Mais ça risque d'être compliqué en plein de la nuit.. :hehe:
#1634154 par OFONDUTROU
27 mai 2020, 06:28
yoooo wurzel

grrrrrr ,tu m'as fait mal à la tête au petit déjeuner :P :P :P
j'ai tout lu et j'ai rien compris mais ce n'est pas grave ......c'était déja le cas à l'école :hehe:
tchussss l'ami et .....bonne dépollution :alcool1:
#1634156 par TetMop
27 mai 2020, 07:19
Bonjour. Merci pour cette démonstration. Mais pour moi, lorsqu'on dit que l'on dépollue en détectant, on parle aussi de pollution visuelle (les canettes en alu à la surface du sol) et une pollution à laquelle je n'avais pas pensé avant d'en parler avec un paysan : celle de la nourriture des animaux. En effet, certains petits morceaux de métal (J'ai même retrouvé une fois une aiguille de seringue!) se retrouvent pris dans les bottes de paille ou foin, sont ingérés par les vaches qui selon l'objet peuvent cesser ensuite de s'alimenter (dixit le paysan). Il est donc d'autant plus important quand on trouve un morceau de métal, de ne pas le laisser sur place. Bien sur le même constat est à faire pour les autres polluants (plastiques) et on ne peut hélas pas tout ramasser.
Le mal est à prendre à la source : arrêter de jeter dans la nature ! Mais la c'est un autre débat et surtout, une affaire d'éducation (même si le vent ou certains animaux contribuent aussi au déplacement de certains de nos déchets pilluants).
#1634158 par rockandbouz74
27 mai 2020, 08:18
:hello: pense déjà a l'agriculture chez qui tu détecte . L'aluminium et les autres métaux qui termine dans les estomacs des animaux sont dans certains cas mortel . Un pote a moi a euthanasier 5 vaches en moin de deux ans
#1634162 par TetMop
27 mai 2020, 08:41
rockandbouz74 a écrit ::hello: pense déjà a l'agriculture chez qui tu détecte . L'aluminium et les autres métaux qui termine dans les estomacs des animaux sont dans certains cas mortel . Un pote a moi a euthanasier 5 vaches en moin de deux ans

Ca corrobore ce que je disais. Un copain agriculteur me disait que dans certains cas, quand la vache ne s'alimentait plus et avait les oreilles basses, c'est souvent qu'elle avait ingéré un morceau de métal. Comme il ne peut pas le retirer, il lui fait avaler un aimant pour que ca tombe dans le fond de la panse. J'étais sur le c..!
#1634179 par piragol
27 mai 2020, 09:53
Bonjour,
En certains endroits, chez moi, il y a une shrapnel composée de 10 gramme de plomb et de 1 grammes d'antimoine ( proche cousin de l'arsenic ) tous les 30/40 cm, soit en gros 100 grammes de plomb et 10 d'antimoine au mètre.
Avec une norme d'eau potable en France de 10 microgrammes de plomb au litre, cela représente de quoi rendre impropre 10 millions de litres une fois dissous.
Considérant la pluviométrie moyenne chez moi de 700 mm, soit 700 litres au m², cela représente de quoi polluer 14.286 années de pluviométrie...
Conclusion : toutes ces shrapnels que je retire chaque année représentent vraiment de la dépollution. :hello:
#1634186 par rockandbouz74
27 mai 2020, 10:09
piragol a écrit :Bonjour,
En certains endroits, chez moi, il y a une shrapnel composée de 10 gramme de plomb et de 1 grammes d'antimoine ( proche cousin de l'arsenic ) tous les 30/40 cm, soit en gros 100 grammes de plomb et 10 d'antimoine au mètre.
Avec une norme d'eau potable en France de 10 microgrammes de plomb au litre, cela représente de quoi rendre impropre 10 millions de litres une fois dissous.
Considérant la pluviométrie moyenne chez moi de 700 mm, soit 700 litres au m², cela représente de quoi polluer 14.286 années de pluviométrie...
Conclusion : toutes ces shrapnels que je retire chaque année représentent vraiment de la dépollution. :hello:

Y-a-t-il une différence visible entre la balle de mousquet et la shrapnel ?
#1634189 par piragol
27 mai 2020, 10:24
Les shrapnels sont plus petites ( 11 grammes en moyenne chez moi ), et ont des faces écrasées résultant du métal trop chaud encore lorsqu'elles étaient empilées à la fabrication. En gros, elles roulent peu, alors que les balles de mousquet sont bien sphériques ( quand elles ne sont pas marquées par l'impact ) !
Par ailleurs, elles ont une couleur un peu bleutée quand les balles de mousquet sont plus blanches :hello:
#1634227 par Wurzel
27 mai 2020, 13:58
piragol a écrit :Bonjour,
En certains endroits, chez moi, il y a une shrapnel composée de 10 gramme de plomb et de 1 grammes d'antimoine ( proche cousin de l'arsenic ) tous les 30/40 cm, soit en gros 100 grammes de plomb et 10 d'antimoine au mètre.
Avec une norme d'eau potable en France de 10 microgrammes de plomb au litre, cela représente de quoi rendre impropre 10 millions de litres une fois dissous.
Considérant la pluviométrie moyenne chez moi de 700 mm, soit 700 litres au m², cela représente de quoi polluer 14.286 années de pluviométrie...
Conclusion : toutes ces shrapnels que je retire chaque année représentent vraiment de la dépollution. :hello:



Pas d'accord, il ne pollue pa sous sa forme solide, il faut qu'il se trouve en solution pour que ce soit le ca! Il faudrait que la totalité du morceau se dissolve! D'accodr les plomb de sac que je trouve sont souvent illisibles mais il n' y a pas grand chose qui s'est dissous....
Dernière édition par Wurzel le 27 mai 2020, 14:29, édité 1 fois.
#1634228 par Wurzel
27 mai 2020, 14:00
Pour les vaches c'est effectivement terrible. Surtout que avec un non ferreux tu ne peut pas donner au aimant aux vaches... Moi j'ai avalé un aiguille a tricot quand j'étais eptit je vous raconte pas le cirque!
#1634229 par Wurzel
27 mai 2020, 14:03
rockandbouz74 a écrit :
piragol a écrit :Bonjour,
En certains endroits, chez moi, il y a une shrapnel composée de 10 gramme de plomb et de 1 grammes d'antimoine ( proche cousin de l'arsenic ) tous les 30/40 cm, soit en gros 100 grammes de plomb et 10 d'antimoine au mètre.
Avec une norme d'eau potable en France de 10 microgrammes de plomb au litre, cela représente de quoi rendre impropre 10 millions de litres une fois dissous.
Considérant la pluviométrie moyenne chez moi de 700 mm, soit 700 litres au m², cela représente de quoi polluer 14.286 années de pluviométrie...
Conclusion : toutes ces shrapnels que je retire chaque année représentent vraiment de la dépollution. :hello:

Y-a-t-il une différence visible entre la balle de mousquet et la shrapnel ?



A verdun je dis pas mais dans un champ random.....
#1634231 par Wurzel
27 mai 2020, 14:06
Wurzel a écrit :
rockandbouz74 a écrit :
piragol a écrit :Bonjour,
En certains endroits, chez moi, il y a une shrapnel composée de 10 gramme de plomb et de 1 grammes d'antimoine ( proche cousin de l'arsenic ) tous les 30/40 cm, soit en gros 100 grammes de plomb et 10 d'antimoine au mètre.
Avec une norme d'eau potable en France de 10 microgrammes de plomb au litre, cela représente de quoi rendre impropre 10 millions de litres une fois dissous.
Considérant la pluviométrie moyenne chez moi de 700 mm, soit 700 litres au m², cela représente de quoi polluer 14.286 années de pluviométrie...
Conclusion : toutes ces shrapnels que je retire chaque année représentent vraiment de la dépollution. :hello:

Y-a-t-il une différence visible entre la balle de mousquet et la shrapnel ?



A verdun je dis pas mais dans un champ random.....
Après j'ai pu me planter....
#1634233 par Wurzel
27 mai 2020, 14:19
OFONDUTROU a écrit :yoooo wurzel

grrrrrr ,tu m'as fait mal à la tête au petit déjeuner :P :P :P
j'ai tout lu et j'ai rien compris mais ce n'est pas grave ......c'était déja le cas à l'école :hehe:
tchussss l'ami et .....bonne dépollution :alcool1:


Ah, désolé pour ca, merci d'avoir jeté un coup d'oeil c'est pas exclu que j'ai fait une grosse bévue. J'avais déjà déterré l'étude cité pour embêter les viticulteurs (pollueurs bouuuuuuu) chez qui je bosse.
#1634274 par piragol
27 mai 2020, 17:56
Wurzel a écrit :Pas d'accord, il ne pollue pa sous sa forme solide, il faut qu'il se trouve en solution pour que ce soit le ca! Il faudrait que la totalité du morceau se dissolve! D'accodr les plomb de sac que je trouve sont souvent illisibles mais il n' y a pas grand chose qui s'est dissous....

T'inquiète, en 140 siècles, il sera entièrement dissous. :drapeaublanc:

Advertisements by Advertisement Management