Get Adobe Flash player

Forum des particuliers sur le détecteur de métaux et la détection de loisir 

  • Titre du sujet

  • Description du sujet
Information : Image
Forum des particuliers sur le détecteur de métaux et la détection de loisir: identification, conseils, réglages, vidéos de sortie.--- SUJETS RECENTS ---
#1375074 par alaintrt
02 janv. 2018, 17:23
Bonjour a tous,
ET BONNE ANNEE 2018 !!

A lire diverses infos sur divers sites ou forum, on apprend toujours plein de choses, mais il arrive parfois que l'information manque au final de clarté.
Qui va pouvoir m'expliquer?
J'ai cru comprendre que l'utilisation d'un détecteur à fréquence basse, on va dire en dessous de 10Khz était plus efficace pour la détection de grosses cibles.
A contrario si la fréquence est plutôt haute, disons 30Khz voir 50 ou 80Khz le détecteur devenait plus spécialisé pour la détection de petites cibles.
Partons du postulat que ces affirmations sont vraies: ( dans le cas contraire on en reparle, je ne suis pas sur de tout! )
A partir de ces affirmations, il me vient plusieurs questions:

Si un détecteur en BF ne détecte pas les petites cibles, ou se situe la frontière ? Qu'est ce qu'une petite cible pour ce type de détecteur?

De la même façon, si un détecteur en HF est spécialisé pour les petites cibles, il ne devrait pas pouvoir réagir sur des cibles plus grosses, et là, j'ai plus de mal à comprendre:

Si un détecteur peut capter un signal sur une petite cible, il doit à fortiori capter le signal d'une cible pus grosse, voir très grosse ?

Dans ce cas, toujours si ce raisonnement se tient, pourquoi les détecteurs ne sont ils pas tous dans les hautes fréquences afin de détecter toutes tailles de cibles?

Il y a un paramètre ( au moins un ::d ) que je n'ai pas pris en compte c'est la notion de profondeur de la cible, mais c'est volontaire, car il me semble aussi avoir vu que plus la fréquence était haute, plus on avait une meilleure pénétration du sol ??

Est ce pour des raisons commerciales qu'on a fabriqué des détecteurs BF ??
#1376227 par doux
05 janv. 2018, 15:30
:hello: bon aller je me lance :hehe:
si tu as un détecteur haute fréquence tu prendra des cibles plus petites et faiblement conductrice :super: mais tu prend aussi de grosse cible ok,mais un peut moins profonde :)
pour les détecteurs en basse fréquence tu prendra de grosse cible bien profonde,mais les petites cibles seront bien moins prise :)
les fréquences moyenne chez les fabricants pour être polyvalent et avoir en même temps de petites cibles et aller assez profond sont entre 12k et 15k environs :super:
voila en gros :)
si tu as besoin d'autre membres du forum comme tzar ou arsene pourra mieux t'expliqué que moi :super:
:alcool1:
#1376230 par Romulus41
05 janv. 2018, 15:35
Bonjour,

A contrario si la fréquence est plutôt haute, disons 30Khz voir 50 ou 80Khz le détecteur devenait plus spécialisé


Boudiou !!! Ce n'est plus de la haute fréquence ça ... c'est limite de la radio FM :hehe:
#1376235 par kappa18
05 janv. 2018, 15:59
:hehe: et c'est même beaucoup plus compliqué que ça !....car un basse fréquence prendra aussi une petite cible sur terrain propre ! c'est à dire un terrain ne présentant pas de pollution ferreuse.....ce sera plus compliqué pour lui sur un terrain minéralisé mais encore si la profondeur de celle ci n'est pas énorme ça peut le faire !
bref un basse fréquence n'est pas fait pour travailler sur terrain pollué ou minéralisé ! mais il est possible pour ce genre de terrain de choisir un disque plus spécifique pour un meilleur résultat !.... mais sans arriver de toute façon a un résultat équivalent à un haute fréquence !

à partir de 18khz nous sommes au"" premier palier'' de la haute fréquence le 18 khz passe mieux la minéralisation , meilleurs aussi au niveau des sol pollué de ferreux tout en sachant encore choisir un disque spécifique qui permet une meilleur sélectivité....sur un terrain pollué de ferreux avec un disque de 27 ce n'est pas un bon choix !

après pour une cible tout dépend de sa conductivité ,de sa taille, de sa profondeur , de la nature du sol et des réglages apportés à son détecteur et du disque employé !.....c'est pas simple ! :alcool1:
#1376240 par Dollismine
05 janv. 2018, 16:22
Alain, tes questions et ton raisonnement sont judicieux.
Comme expliqué par Doux et Kappa, on ne peut malheureusement pas raisonner de manière aussi "scolaire" ou binaire.
Il y a une multitude d'éléments liés non seulement à la nature de ta cible mais aussi à la nature du sol et sa pollution ferreuse ou minérale qui rentrent en ligne de compte.

Un exemple tout bête pour démontrer qu'on ne peut pas raisonner de manière aussi "simpliste : avec un même détecteur, à même réglages, une même monnaie qu'elle soit posée bien à plat ou sur la tranche ne donnera pas le même signal (la surface "détectable" n'étant pas la même....une monnaie qui était très conductrice devient de fait peu conductrice car plus la même surface visible)

La détection, c'est toujours choisir entre fromage ou dessert et trouver le meilleur compromis en fonction des caractéristiques du terrain (élément le plus important à prendre en compte avant même de penser à la nature des cibles).

Voila pourquoi depuis quelques années la tendance est aux machines paramétrables, histoire de pouvoir s'adapter à un maximum de conditions de détection.
#1376242 par tzar malabar
05 janv. 2018, 16:28
doux a écrit :si tu as besoin d'autre membres du forum comme tzar ou arsene pourra mieux t'expliqué que moi :super:



_ Pas du tout doux ; tu te sous-estime ...
bon disons , pour d'Alain pour qu'il puisse un peu mieux "imagé" le débat , c'est un peu comme l'exemple (réelle) du sonar du dauphin (différent du radar de la chauve-souris) . Ce sonar chez le dauphin émets deux fréquences distinctes , une basse fréquence , d'une bonne longueur de distance mais pas très forte , et une haute fréquence , donc plus concentrée mais aussi de plus courte portée . Lorsque le dauphin a faim et chasse des poissons ou autres bestioles qui sont enfouis sous les bancs de sable dans la mer , il émet d'abord de loin la basse fréquence qui avec sa longue portée va lui permettre de localiser ses proies , mais en aucun cas l'espèces a lesquelles elles appartiennent !
Une fois celles-ci localiser , il va s'en rapprocher et ensuite émettre sa deuxième fréquence , la haute ... celle-ci va maintenant lui permettre de mieux distinguer les contours des poissons enfouis dans le sable afin de sélectionner ceux qui ne présente aucun danger pour lui lorsqu'il va enfouir son rostre (son "nez" quoi) dans le sable pour se nourrir .
on espérant que mon "exemple" soit compris :happy1: °°° ...
#1376248 par doux
05 janv. 2018, 16:42
tzar malabar a écrit :
doux a écrit :si tu as besoin d'autre membres du forum comme tzar ou arsene pourra mieux t'expliqué que moi :super:



_ Pas du tout doux ; tu te sous-estime ...
bon disons , pour d'Alain pour qu'il puisse un peu mieux "imagé" le débat , c'est un peu comme l'exemple (réelle) du sonar du dauphin (différent du radar de la chauve-souris) . Ce sonar chez le dauphin émets deux fréquences distinctes , une basse fréquence , d'une bonne longueur de distance mais pas très forte , et une haute fréquence , donc plus concentrée mais aussi de plus courte portée . Lorsque le dauphin a faim et chasse des poissons ou autres bestioles qui sont enfouis sous les bancs de sable dans la mer , il émet d'abord de loin la basse fréquence qui avec sa longue portée va lui permettre de localiser ses proies , mais en aucun cas l'espèces a lesquelles elles appartiennent !
Une fois celles-ci localiser , il va s'en rapprocher et ensuite émettre sa deuxième fréquence , la haute ... celle-ci va maintenant lui permettre de mieux distinguer les contours des poissons enfouis dans le sable afin de sélectionner ceux qui ne présente aucun danger pour lui lorsqu'il va enfouir son rostre (son "nez" quoi) dans le sable pour se nourrir .
on espérant que mon "exemple" soit compris :happy1: °°° ...

:hello: je n'est pas la même expérience que vous,ni les explications techniques
vous en connaissez un bras et moi 5 doigts :hehe:
ça fait même pas 2 ans que je détecte :|
même si je comprend tous facilement et assimile bien les choses,ça ne remplace pas l'expérience de personnes comme toi,mario,téletub,dolissime,arsene,rococo et bien d'autres membres encore :amen:
je dirai plus la même dans 20 ans :hehe:
mais là j'en apprend encore tout les jours ;-) :super:
c'est pour ça que je suis attentif a ce que vous dites,ça rentre pas dans l'oreille d'un sourd :)
:alcool1:
#1376250 par kappa18
05 janv. 2018, 16:46
:hehe: n'habitant pas au bord de mer je comprend mieux avec les chauves souris..... :mdr1:
#1376273 par tzar malabar
05 janv. 2018, 17:25
kappa18 a écrit :les chauves souris



_ Disons quand-même merci aux araignées qui tissent des toiles , et justement , plus particulièrement aux chauves-souris :vampire: qui gobent des quantités de moustiques qui dépasse l'entendement ; car d'après certains scientifiques et autre naturaliste , l'homme ne pourrait pas vivre sur terre tellement le nombre de moustique dépasserait l'imagination !! ...
Comme quoi , toute les créatures ont leurs rôles dans la chaîne de la vie sur terre .
#1376279 par arsene
05 janv. 2018, 17:32
tzar malabar a écrit :
doux a écrit :si tu as besoin d'autre membres du forum comme tzar ou arsene pourra mieux t'expliqué que moi :super:



_ Pas du tout doux ; tu te sous-estime ...
bon disons , pour d'Alain pour qu'il puisse un peu mieux "imagé" le débat , c'est un peu comme l'exemple (réelle) du sonar du dauphin (différent du radar de la chauve-souris) . Ce sonar chez le dauphin émets deux fréquences distinctes , une basse fréquence , d'une bonne longueur de distance mais pas très forte , et une haute fréquence , donc plus concentrée mais aussi de plus courte portée . Lorsque le dauphin a faim et chasse des poissons ou autres bestioles qui sont enfouis sous les bancs de sable dans la mer , il émet d'abord de loin la basse fréquence qui avec sa longue portée va lui permettre de localiser ses proies , mais en aucun cas l'espèces a lesquelles elles appartiennent !
Une fois celles-ci localiser , il va s'en rapprocher et ensuite émettre sa deuxième fréquence , la haute ... celle-ci va maintenant lui permettre de mieux distinguer les contours des poissons enfouis dans le sable afin de sélectionner ceux qui ne présente aucun danger pour lui lorsqu'il va enfouir son rostre (son "nez" quoi) dans le sable pour se nourrir .
on espérant que mon "exemple" soit compris :happy1: °°° ...


j'adore cet exemple court mais explicite :super: fallait le trouver celui là je le note ;-)

pour faire court aussi :hehe:
fréquence
Spectre electromagnetique
Signal sinusoïdal

mon ami Doux du haut de tes 2 ans de detect moi je peux t'affirmer que tu en sais bien plus sur le fonctionnement d'un détecteurs que certains qui affichent plus de dix ans dans le domaine et qui pourtant sont commerçants ;-)
comme quoi de nos jours l'habit ne fait plus le moine ;-)

Advertisements by Advertisement Management