Accueil / identifier / Reconnaitre une fausse météorite

Reconnaitre une fausse météorite

Introduction

Pierre-Marie Pelé, passionné, collectionneur et « chasseur » amateur de météorites est le webmaster de l’incontournable site http://www.meteor-center.com. Il nous fait le plaisir et l’honneur d’apporter sa contribution au contenu de Detecteur.net en nous offrant un article tiré de son ouvrage « Les Météorites Françaises »t dont je vous conseille vivement la lecture ! Grâce à cette page, vous apprendrez à reconnaitre une météorite.

 

allende
Coupe d’une pallasite Brahin de la collection Régis Motheau

Reconnaitre les fausses météorites

Ceux qui découvrent des roches ayant un aspect lisse, rond, fondu ou, à l’inverse
très torturées, considèrent souvent de bonne foi qu’ils ont trouvé une météorite.
Comme vous le verrez sur les images qui suivent, il est parfois facile de se tromper.
En étudiant les nombreuses photos qui illustrent cet ouvrage, vous
parviendrez peu à peu à faire la différence, comme un vrai spécialiste !

magnetite
Il s’agit probablement de magnétite, avec de la chromite. On observe de petites structures
métalliques sur la partie coupée. (photos : Christian Anger, Austromet.com)

limonite
Limonite (photos : Christian Anger, Austromet.com)

fonderie
Ancien résidu de fonderie (photos : Christian Anger, Austromet.com)


putorana

Putorana – Superbe exemple. Fer natif terrestre.
(photos : Christian Anger, Austromet.com)

roche du prophete
Roche du prophète. Cette roche terrestre se trouve en Egypte. Il s’agit d’une marcassite pseudomorphosée
en hématite. (photos : Christian Anger, Austromet.com)

marcasite
Rognons de marcassite. Elle est fréquente en Champagne-Ardennes, dans le Nord-Pas-de-
Calais, mais aussi en Charente , dans la Nièvre ou dans le Cher. (Photo : B. Hoyez)

Shirokovsky
Shirokovsky. Au début de l’année 2003, des marchands annoncent
la mise sur le marché d’une nouvelle pallasite, découverte en 2000 et dont la
chute aurait eu lieu le 1er février 1956, en Russie. Or, on sait maintenant que ce n’est pas une
météorite. L’illusion est parfaite !

Quelques liens utiles sur Internet :

Magellon : Quelques exemples de fausses météorites et des conseils utiles pour
acheter en toute sécurité sur Internet. http://members.ebay.com/aboutme/magellon

Washington University : 30 photos de “fausses météorites” en guise d’exemple. Vous
pourrez ainsi vous faire une première opinion sur ce que vous avez trouvé. http://epsc.wustl.edu/admin/resources/meteorites/meteorwrongs/meteorwrongs.htm

Star-Bits.com : Point par point, un test vous permettra de déterminer vous-même si
votre trouvaille est une météorite. http://www.star-bits.com/ID.htm

A Propos Detecteur.net

%d blogueurs aiment cette page :