Forum des particuliers sur le détecteur de métaux et la détection de loisir 

  • Tous pilleurs ?

  • Lois et Codes régissant la détection et les detecteurs de metaux.
Lois et Codes régissant la détection et les detecteurs de metaux.

 #1787597  par sword2001
 
Bonjour les amis

Ces derniers jours je lis des articles sur l’utilisation des détecteurs de metaux et pour certains on serait plus ou moins des pilleurs 8/
Un partenariat s’est créé entre la gendarmerie et les services du patrimoine et quand je lis leur opinion sur les détectoristes, ça fait peur !
https://www.gendarmerie.interieur.gouv. ... eologiques
Personnellement je fais très attention où je vais et je demande l’autorisation du propriétaire mais visiblement ça ne sert pas à grand chose car certains finissent au poste en gav ( plusieurs cas auraient été soit disant confondus avec d’autres détectoristes pilleurs) et parfois perquisition du domicile.
Je viens à regretter l’achat d’un nouvel appareil :(
Je me demande même si je ne dois pas arrêter.
 #1787598  par Rococo
 
Tout d abord les accords de partenariat gendarmerie archéos et public ne feront pas long feu au tribunal. L'état n'a plus de pouvoir en France, mais des zigotos ne peuvent le remplacer et ça ressemble trop à de la milice. Ils n'empêcheront rien à part de faire c---- le prospecteur lambda. Le vrai pilleur lui fonctionne la nuit quand la milice regarde la télé. Je le dis depuis toujours et je vois que cela continue.
L'autre aspect c'est quand on dit tous pilleurs, j’espère qu ils s'englobent eux même car les archéos ont aujourd’hui des détecteurs de métaux. Cette attitude s'apparente à non assistance à patrimoine en danger car ce type d'action au lieu de fédérer divise et fait fi du pillage archéologique dans les champs mais aussi dans les musées .
La France en a décidé ainsi, elle choisi la manière forte mais n'y arrive pas, alors on rajoute des couches qui amplifient le phénomène . On ne trouve plus de trésor en France, alors qu il s'en trouve une vingtaine chaque année (au détecteur) en Angleterre pour une surface d'occupation Romaine bien moindre qu'en France.
 #1787608  par Valenrien
 
Bonjour,

Sur la forme, ce n'est qu'une manœuvre pour préparer sa reconversion à l'INRAP.

Sur le fond, l'encadrement supérieur devra expliquer comment un gendarme du grade de sergent docteur en archéologie a passé plus de temps dans les bouquins, que sur le terrain pour protéger les populations.

Devise gendarmerie : fort avec les faibles, faibles avec les fort Il est plus facile de se cacher derrière un buisson que d’affronter la racaille
 #1787621  par despe43
 
Malheureusement si ça vient du ministère, tu ne peux pas faire grand chose, un ordre c'est un ordre, si ils ont des objectifs à remplir etc après les gendarmes et policiers doivent faire preuve de discernement :)
 #1787626  par tolip51
 
despe43 a écrit : 23 oct. 2022, 14:02 Malheureusement si ça vient du ministère, tu ne peux pas faire grand chose, un ordre c'est un ordre, si ils ont des objectifs à remplir etc après les gendarmes et policiers doivent faire preuve de discernement :)

Puis ils ont peut-être autre chose à foutre!!

A voir si la lettre du sénateur aura des répercussions sur Darmanin….mais j’en doute! La autre chose à foutre aussi le bougre, des enterrements, touça touça… :berk2:
 #1787633  par sword2001
 
despe43 a écrit : 23 oct. 2022, 14:02 Malheureusement si ça vient du ministère, tu ne peux pas faire grand chose, un ordre c'est un ordre, si ils ont des objectifs à remplir etc après les gendarmes et policiers doivent faire preuve de discernement :)
Salut :hello:

Si notre pratique repose sur le discernement, autant te dire que je ne suis pas serein.
 #1787647  par detec95
 
Bonjour à tous,

Ce n’est pas la première initiative de ce type et cela restera anecdotique a la fois dans l’efficacité sur le terrain et la pollution vis-à-vis de notre loisir.
Le Pandore lambda se fout du patrimoine et il n’y aura pas d’objectif sur cette tache qui vas avant tous enmerder la gendarmerie a part deux ou trois gamins qui vont faire du zèle.

Le code du patrimoine n’a pas changé ou alors j’ai loupé un épisode !!!
J’ai fait une sortie hier et je suis rentré avec un bouton et deux savonnettes, si ça leurs fait plaisir de me trainer devant le tribunal pour ce pillage ça ne fera pas la une des journaux
Je vais donc continuer à détecter sans me poser de question et profiter de temps en temps de la liberté de l’Angleterre
 #1787663  par Theophilus
 
tolip51 a écrit : 23 oct. 2022, 14:28


Puis ils ont peut-être autre chose à foutre!!
Tout à fait... Connaissant plusieurs gendarmes ou policiers, les détectoristes ne sont pas leur priorité :mrgreen:
Mais bon s'ils sont appelés par un propriétaire inquiet qui voit 1 ou plusieurs individus sur ses terres équipés de pelles et pioches, ils peuvent venir ... donc demandez les autorisations au maximum ! :hello:
 #1787704  par OFONDUTROU
 
Bonjour
Vu le flou des lois encadrant la détection ( que chaque coté peut mettre à sa sauce ) je pense que pour détecter tranquillement il faut se mettre dans la tête d'un archéo
les reproches
pillage des sites
detection dans les zones vierges avec possibilité de destruction de la première couche statigraphique
revente des objets trouvés sur des sites de vente
et ..... c'est a peu près tout !
je reste dans la tete d'un archéo ..... je détecte uniquement dans des labours sans aucun mobilier visible ( tégulas , tuiles , fondations ) en ayant vérifié qu'il n'y a aucun site sur ma commune
ce que je trouve , perdu au fil des siecles à l'unité n'a AUCUN INTERET pour un archéo ,car quoi que je trouve il ne se déplacera jamais sur le lieu vide de mobilier à étudier
donc il sait bien (sans pouvoir le dire) que ce qui sort de ces labours est ....ou sauvé par un déctoriste ou détruit par les engins agricoles
et que donc c'est un réel sauvetage du patrimoine
si je rajoute que evidemment aucune trouvaille n'est revendue .....je pense avoir réglé les 3 problèmes précités !
donc pas de loi claire mais possibilité de limiter les risques ! :alcool1: :alcool1: :alcool1:
 #1787708  par Serge63
 
Je suis tout à fait d'accord avec l explication de ofondutrou c est clair et il n y a rien à ajouter.
 #1787720  par keith
 
OFONDUTROU a écrit : 24 oct. 2022, 05:51 Bonjour
Vu le flou des lois encadrant la détection ( que chaque coté peut mettre à sa sauce ) je pense que pour détecter tranquillement il faut se mettre dans la tête d'un archéo
les reproches
pillage des sites
detection dans les zones vierges avec possibilité de destruction de la première couche statigraphique
revente des objets trouvés sur des sites de vente
et ..... c'est a peu près tout !
je reste dans la tete d'un archéo ..... je détecte uniquement dans des labours sans aucun mobilier visible ( tégulas , tuiles , fondations ) en ayant vérifié qu'il n'y a aucun site sur ma commune
ce que je trouve , perdu au fil des siecles à l'unité n'a AUCUN INTERET pour un archéo ,car quoi que je trouve il ne se déplacera jamais sur le lieu vide de mobilier à étudier
donc il sait bien (sans pouvoir le dire) que ce qui sort de ces labours est ....ou sauvé par un déctoriste ou détruit par les engins agricoles
et que donc c'est un réel sauvetage du patrimoine
si je rajoute que évidemment aucune trouvaille n'est revendue .....je pense avoir réglé les 3 problèmes précités !
donc pas de loi claire mais possibilité de limiter les risques ! :alcool1: :alcool1: :alcool1:
se mettre déjà dans la tète d'un archeos c'est avoir a coup sur un mal de crane pendants trois ou quatre jour , ou une envie de suicide !! perso je n'ai pas envie de me faire du mal , on connait malheureusement les limites de la detection aujourd'hui , on ne connaitra jamais les raisons qui anime ce genre d'individu à notre encontre , ça restera un mystère pour moi ;
 #1787774  par embrouille
 
salut Ofond ..tout à fait d'accord avec toi, quelle est pour les archéos ,la hauteur de la couche stratigraphique?
Un labour va jusqu'à 60cm, un dessouchage de vigne encore plus
à moins d'avoir la possibilité d'utiliser un minipelle, je ne vois effectivement pas pourquoi ils emmerdent le prospecteur Lamda qui recherche en surface des objets la plu part rincés
Amitiés
 #1787829  par Paladin
 
embrouille a écrit : 24 oct. 2022, 19:31 salut Ofond ..tout à fait d'accord avec toi, quelle est pour les archéos ,la hauteur de la couche stratigraphique?
Un labour va jusqu'à 60cm, un dessouchage de vigne encore plus
à moins d'avoir la possibilité d'utiliser un minipelle, je ne vois effectivement pas pourquoi ils emmerdent le prospecteur Lamda qui recherche en surface des objets la plu part rincés
Amitiés
Oui mais d après ce que j ai lue et leurs points de vue; c est que l on pille leurs futurs boulots ( en le déguisent en on pille le savoir de prochaines générations) .
Franchement déjà que je sortais plus beaucoup par manque de temps ça m’a encore plus refroidis :-| .
Voici ma source.( j ai vue le titre et je me suis dis qu avec ça je serai fixer sur leurs points de vue ) .
Image

Je vais pas mettre toutes les rubriques ( mais celle ci ( pour moi c est un gros parpaing en pleine tête )
Image
Image
 #1787841  par slyworld
 
Paladin a écrit : 25 oct. 2022, 01:49 Oui mais d après ce que j ai lue et leurs points de vue; c est que l on pille leurs futurs boulots ( en le déguisent en on pille le savoir de prochaines générations) .
Franchement déjà que je sortais plus beaucoup par manque de temps ça m’a encore plus refroidis :-| .
Et maintenant, voici une étude anglaise qui a étudié les objets en labour sorti par des détectoristes et qui les a comparés aux mêmes objets trouvés en fouille par des archéos. la comparaison est édifiante ! il en ressort que ces objets sont dans un état lamentable en labour et qu'en plus, ils se dégradent vite, très vite ! En cause les techniques modernes de travail des champs.
Moralité : cette étude montre qu'il est important de sortir le plus vite possible le petit mobilier des parcelles labourées car il est condamné à disparaître à court terme !
https://eprints.whiterose.ac.uk/42708/1/
Comme quoi, tout est une histoire de point de vue ..... :aille2: :taistoi:

:alcool1: :alcool1:
 #1787843  par praeda
 
Salut,

Le duo Dumont - Delestre vient de commettre deux publications aux éditions Errance - Picard qui visent toujours le même sujet. Sorties en octobre 2022, c'est tout frais. A mettre en lien avec le numéro d'Archeologia et l'exposition à Saint Germain en Laye.

Il y une offensive éditoriale du duo antidétecteurs qui s'adresse à un nouveau public. Sans doute les amateurs d'histoire et d'archéologie pour les dissuader de basculer du mauvais côté ou dégoûter les anciens prospecteurs.

Les précédentes attaques visaient à convaincre les archéologues et l'administration du bien fondé de cette croisade en 2010. Il y eut ensuite les forces de l'ordre entre 2016 et 2018. Maintenant ce sont les amateurs.

Une croisade bien pensée au détriment d'un vrai travail de réflexion sur les apports des amateurs à la connaissance historique.

Tout le monde y perd mais notre duo a l'air satisfait de lui même.

A+
 #1788283  par Paladin
 
OFONDUTROU a écrit : 24 oct. 2022, 05:51 Bonjour
Vu le flou des lois encadrant la détection ( que chaque coté peut mettre à sa sauce ) je pense que pour détecter tranquillement il faut se mettre dans la tête d'un archéo
les reproches
pillage des sites
detection dans les zones vierges avec possibilité de destruction de la première couche statigraphique
revente des objets trouvés sur des sites de vente
et ..... c'est a peu près tout !
je reste dans la tete d'un archéo ..... je détecte uniquement dans des labours sans aucun mobilier visible ( tégulas , tuiles , fondations ) en ayant vérifié qu'il n'y a aucun site sur ma commune
ce que je trouve , perdu au fil des siecles à l'unité n'a AUCUN INTERET pour un archéo ,car quoi que je trouve il ne se déplacera jamais sur le lieu vide de mobilier à étudier
donc il sait bien (sans pouvoir le dire) que ce qui sort de ces labours est ....ou sauvé par un déctoriste ou détruit par les engins agricoles
et que donc c'est un réel sauvetage du patrimoine
si je rajoute que evidemment aucune trouvaille n'est revendue .....je pense avoir réglé les 3 problèmes précités !
donc pas de loi claire mais possibilité de limiter les risques ! :alcool1: :alcool1: :alcool1:
Oui mais si tu es dans un champ et que tu as trouvé 1;2 billon avec quelques babioles même avec l autorisation du proprio si un gendarme ( formé ) passe par la ; Il peut très bien juger bon de te confisquer le matos et les trouvailles et peut être même faire une perquisition chez toi . ( à ça guise )

Moi franchement j ai une famille et j ai pas forcément envie que ma femme et mes enfants voient arriver les gendarmes pour les quelques babioles que j ai .

:-/ :-/ :/ :/
je suis dégoûté que ça ce passe ainsi ; renoncer à mon seul loisir :( qui me permet de m’évader un peu des tracas de vie .
 #1788287  par sword2001
 
Paladin a bien résumé la situation et j’ai le même ressenti que lui, n’osant plus sortir mon matériel par peur de problèmes. Quand j’ai acheté mon nouvel appareil il y à quelques semaines, je ne pensais pas que la situation était aussi tendue.J’ai pris le temps de regarder quelques articles de presse, je peux vous dire que ça refroidi, pour les archéologues toutes zones en France est considérée comme archéologique. Pour quelques monnaies à moitié savo ça peut tout à fait tomber dans le domaine d’une perquisition, on est devenu complètement fou :aille:
Les seuls qui ne sont pas inquiétés c’est ceux qui font du pillage de nuit, pas de risque qu’ils soient dénoncés par des promeneurs zélés. :hurt5:
Bon nombre de YouTubeur continuent à montrer des monnaies et objets antiques, je pense qu’ils sont sur les listes d’attente de la Drac, pour l’instant ils sont sur le cas d’un détectoriste Drômois, mais un après l’autre...
J’ai vraiment la rage, l’un des rares loisirs qui me permettait de me vider la tête quand j’avais passé une journée de merde, va maintenant faire parti du passé.
 #1788291  par slyworld
 
Bonjour,

Le tableau dépeint est certes attristant mais n'oublions pas deux choses :
- avec un motif légal (dépollution, recherche d'objet moderne), la détection est légale à tout point de vue ! donc si vous présentez votre autorisation signé du proprio avec mentionné le but de votre présence dans son champ, les gendarmes n'ont RIEN à dire :langue1:
- la situation décrite plus haut est valable uniquement dans certaines régions POUR L'INSTANT.....dans d'autres, le virus de cette vision des choses n'est pas (encore?) arrivée et espérons qu'il n'y arrive jamais 8|

:alcool1: :alcool1: